Boxe féminine

Un entraînement par semaine réservé uniquement aux femmes

Description

Un entraînement par semaine réservé uniquement aux femmes pour travailler le cardio, le renforcement musculaire et former un corps athlétique avec un rythme personnel qui évolue en fonction des capacités de chacune.

La boxe est avant tout un sport, c’est-à-dire une activité physique qui fait travailler toutes les parties du corps, plus ou moins intensément. De plus en plus de femme pratiquent la boxe afin de rester en forme.

Les entraînements de boxe cardio féminine consistent à travailler généralement le cardio avec une variation de rythme de travail qui développera progressivement le souffle et le renforcement musculaire selon votre niveau personnel qui évoluera avec le temps

Un travail athlétique viendra compléter l’entrainement, afin de fortifier et de sculpter votre corps !

Que ce soit au niveau de la perte de poids, du gain d’agilité, de puissance ou de moral, vous serez vite gagnantes.

Composition des entraînements
  • Echauffement athlétique et cardio.
  • Travail d’accélération en shadow boxing (boxe dans le vide).
  • Travail d’accélération au sac de frappe permettant de travailler le cardio et le physique.
  • Travail athlétique et physique de corde à sauter.
  • Travail de gainage des abdominaux et de pompes en fin d’entraînement.
Stefano Ciriolo

Stefano Ciriolo

Entraîneur

 

Tarifs

Inscription au cours Boxe féminine I ou II par semaine selon horaire

425 CHF / année

Attention ce cours est destiné uniquement aux adultes.
Par ailleurs, il n’y a aucune différence entre le cours boxe féminine I et II, hormis l’horaire !

Horaire

Mardi

Vendredi

S’inscrire à un cours d’essai

Adresse

Boxygène Club Sport SnC
17bis rue Sonnex
CH-1218 Le Grand-Saconnex

Tél : +41 (0)76 693 52 72

L’entrée de la salle de boxe se trouve de l’autre côté de l’immeuble au Rez supérieur. Il faut donc contourner les allées par l’extérieur du côté du restaurant “Chez Nina” ou du coiffeur “Adonis”.

La boxe t’aide à canaliser ton énergie. Elle est le contraire d’un sport de brutes. Il faut maîtriser sa violence, dompter sa colère, transformer sa frustration en quelque chose de positif. C’est ce que j’apprends au fil des entraînements.

Stéphanie

Juriste